Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Les Etats-Unis n’ont jamais annexé Cuba, mais ils en ont fait une colonie virtuelle jusqu’à ce que, en janvier 1959, la dictature de Fulgencio Batista tombe sous les coups des guérillas castristes. Depuis cet événement, rappelle cet ouvrage collectif, il n’y a aucun précédent d’une hostilité aussi soutenue d’un pays contre un autre, en l’occurence la superpuissance mondiale contre un pays pauvre pendant plus de quarante ans. Au long de ces années, la population cubaine a vécu dans un état de siège permanent qui a conditionné son mode de vie.

 

Invasion militaire directe, attaques biologiques, attentats terroristes, sabotage d’infrastructures, campagne d’assassinats, étranglement économique, guerre de propagande, constantes agressions politiques et diplomatiques... A l’heure actuelle, le chargé d’affaires des Etats-Unis à La Havane, M. James Cason, reçoit 53 millions de dollars par an pour organiser une opposition interne, comme si la démocratie pouvait s’acheter.

 

« Avant, l’île était présentée comme un tentacule soviétique sur le point de nous étrangler. Maintenant, c’est notre amour pour la démocratie qui nous oppose à Cuba », ironise Noam Chomsky. Une très large place est accordée à l’affaire des « cinq de Miami », à qui l’ouvrage est dédié.  »

Maurice Lemoine, Le Monde Diplomatique.

 

Ouvrage dirigé par Salim Lamrani.
Edition le temps des cerises

Textes de :

Howard Zinn, Noam Chomsky, William Blum, Michael Parenti, Piero Gleijeses, Ignacio Ramonet, Leonard Weinglass, Wayne S. Smith, Saul Landau, Michael Steven Smith, James Petras, Jitendra Sharma, Ricardo Alarcon, Gianni Mina, Nadine Gordimer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article