Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

image
DR-El-Hadjar

 

Le tribunal d’Alger sera-t-il demain jeudi le théâtre d’un procès du libre échange débridé qui tue la production nationale ? La multinationale ArcelorMittal poursuit en justice le journal Le Temps d'Algériepour deux articles qu'elle estime «diffamatoires». Ces articles mentionnaient notamment des marchés conclus par ArcelorMittal Annaba avec des sociétés domiciliées à l'étranger qui dépendent de son groupe, pour importer du coke de France, du Luxembourg, etc., alors que cette matière entrant dans la production de l'acier, pouvait être préparée en Algérie.

 

Le journaliste Mounir Abi auteur des articles et le directeur de publication-gérant du Temps d’Algérie comparaissent demain devant le Tribunal d’Alger. ArcelorMittal a choisi d’attaquer un seul journal. Pour l’exemple, sans doute car il y a eu d’autres articles sur ses magouilles à l’import-export.  Dans un article du blog intitulé La sidérurgie algérienne laminée par le libre échange  nous citons Naima Benouaret, qui le 20 janvier 2012 écrivait dans El Watan sur les magouilles de la multinationale : « A ArcelorMittal Annaba, une curieuse stratégie progressivement et doucement mise en œuvre par la maison mère, aurait, en outre, fait perdre le plus gros client voisin de l’Ouest en faveur de l’une des filiales européennes du numéro un mondial de la sidérurgie, toujours d’après le même représentant du CP. Ainsi, depuis 2010, les produits plats «made in Algéria» auraient disparu sur le marché marocain ».

 

 

 

Synthèse blog, 5 décembre 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article