Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Saoudi Abdelaziz

«En relations internationales, il est le "pape" des réalistes, celui qui s'oppose aux idéalistes comme aux néoconservateurs ». C’est ainsi que l’Express présente l’universitaire américain auquel le journal consacre son « Grand entretien ».  Le résumé : « Pour le chef de file des réalistes, la guerre en Ukraine est due à l'expansion de l'Otan et la Russie agit rationnellement».

EXTRAITS. Dès le début des années 1990, le professeur avait averti qu'un conflit entre l'Ukraine et la Russie était possible. Cela lui avait valu les critiques d'un Samuel Huntington qui, dans Le Choc des civilisations, écartait ce scénario du fait de l'appartenance des deux pays à une même culture orthodoxe... Habitué aux positions controversées (en témoigne son pamphlet de 2007 contre le "lobby pro-israélien" à Washington, coécrit avec l'autre grande figure du néoréalisme, Stephen Walt), l'universitaire défend depuis longtemps l'idée que l'expansion de l'Otan est responsable du durcissement du régime russe. Le sommet de Bucarest en 2008, marqué par la promesse de George Bush d'une adhésion de l'Ukraine, représente selon lui le péché originel.  

3 juillet 2022.

L'Express : Vous avez créé la controverse en étant le plus éminent universitaire à affirmer que la guerre en Ukraine a pour cause principale l'expansion de l'Otan. Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela ?  

John Mearsheimer : Selon le point de vue établi dans les pays occidentaux, cette guerre a été provoquée par les ambitions impérialistes de Vladimir Poutine. Celui-ci voudrait conquérir ce territoire pour l'englober dans une grande Russie, avant de s'attaquer à d'autres pays. Mais je pense qu'il n'y a aucun argument solide pour appuyer cette thèse. En revanche, les preuves ne manquent pas pour soutenir que ce qui a déclenché cette guerre, c'est le fait que l'Occident ait voulu faire de l'Ukraine un rempart occidental à la frontière russe. La Russie a perçu cela comme une menace existentielle, qui devait donc être éliminée. La stratégie occidentale reposait sur trois éléments : premièrement, faire de ce pays une démocratie libérale, ce qui était l'objectif de la Révolution orange ; deuxièmement, incorporer l'Ukraine dans l'Union européenne ; et enfin, et c'est le plus grave du point de vue de Moscou, inclure l'Ukraine dans l'Otan. Cette adhésion est absolument inacceptable aux yeux des Russes. Ils ont tout fait pour arriver à un accord excluant cette possibilité. Mais les Etats-Unis ont refusé de négocier avec la Russie. Le résultat c’est que Poutine a opté pour la guerre afin de résoudre ce problème. »(…)

Source : L’Express.fr (Suite réservée aux abonnés)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article