Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

27 avril 2022.

Photo DR

Ecoles, centres de formation, inspection et centres des impôts, état-civil, service minimum au niveau des cliniques médicales et universités, sont les établissements de la fonction public qui ont répondu favorablement à la grève de deux jours, les 26 et 27 avril, appelée par les syndicats autonomes regroupés autour de la confédération des syndicats autonomes (CSA).

En effet, malgré le taux de réponse à la grève important, constaté hier mardi par les syndicats, ce mercredi la grève à été rejointe massivement à travers le territoire national. Les activités des inspections et centres d’impôts, représenté par le syndicat algérien des fonctionnaires des impôts, ont été complètement gelées au niveau national.

Selon ce syndicat, ce mouvement de contestation de deux jours serait une « alerte à l’adresse des autorités. D’autres protestations suivront jusqu’à ce que les revendications soient satisfaites ». Il appelle, à l’occasion, « tous les fonctionnaires du secteur à se mobiliser pleinement pour cette étape ».

Le même constat est relevé également dans le secteur de l’éducation nationale et celui de la formation professionnelle. La réponse à la grève au deuxième jour, selon les syndicats, a été plus importante que la première journée. C’est ce que signifie la dure situation des travailleurs, surtout ces derniers mois où le pouvoir d’achat ont été fortement touché et les effets de l’inflation sont devenus plus percutants.

Pour rappel, ce mouvement de grève des syndicats de la fonction publique a été provoqué par la récente révision du point indiciaire sur les salaires, décidé récemment par le président de la république. Ils revendiquent entre autres, l’augmentation du point indiciaire à 100 DA, la révision de l’arrêté 06/03 de la loi fondamentale générale de la fonction publique et la création d’un observatoire national du pouvoir d’achat,

Source : Maghreb Emergent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article