Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Saoudi Abdelaziz

"En France, sur 20 millions d’emplois, les 2/3 sont des CDD de moins d’un mois.” affirmait en novembre 2013, le ministre algérien du travail". Le mensonge est gros. Dans son rapport de 2012, l'Institut national français de la statistique le contrat à durée indéterminée (CDI) reste la forme d’emploi salarié la plus répandue (86,5 %).

Le ministre avait trouvé une oreille attentive à la "rédaction nationale" du quotidien Liberté qui titre : "Il faut assouplir l'acte de recruter".  

La "rédaction nationale" rapportait  les arguments de Benmeradi, alors ministre du travail, développé au cour d'une conférence de presse tenue la veille.

Morceaux choisis:

Si le secteur privé n’a pas suivi  l’effort en matière de création d’emplois, c’est explique le ministre parce qu’“on lui impose des conditions draconiennes". “En matière d’application de la loi et en cas de conflit social, le juge donne généralement raison au salarié."

Et puis il y a trop de contrats à durée indéterminée selon le ministre  qui martèle :  “Il faut donner plus de flexibilité aux employeurs. S’ils ne recrutent pas, c’est qu’ils ne veulent pas prendre de risques supplémentaires. Il faut libérer l’acte de recruter !”

 C'est alors que le ministre pousse le bouchon trop loin: " La tendance du CDI a disparu à travers le  monde. En France, sur 20 millions d’emplois, les 2/3 sont des CDD de moins d’un mois.”

Liberté précise que le ministre brandira même à ce sujet une coupure du journal Le Monde pour appuyer son assertion. Les journalistes ont-ils lu cette coupure? En tout cas, d'après le compte, ils ont gobé le mensonge sans trop chercher à vérifier.

 Qui est mieux placé que L'Institut national de la statistique français pour les renseigner sur la structure de l'emploi en France. L'INSS note dans son rapport sur l'emploi en 2012:

86,5 % des salariés bénéficient d’un contrat à durée indéterminée. Les autres formes d’emploi sont moins courantes : les contrats à durée déterminée concernent 9,6 % des salariés en emploi, l’intérim 2,2 % et l’apprentissage 1,7 %. Les femmes occupent plus souvent des emplois à durée déterminée que les hommes. Les jeunes de moins de 25 ans représentent 93,3 % des emplois en apprentissage et, pour plus des trois cinquièmes, ces apprentis sont des hommes. (Source : Insee.fr)

Source : Liberté-Algérie

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article