Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

La chasse aux sorcières visant des citoyens classés « terroristes » prend de l’ampleur. Pendant ce temps,  les prix flambent, mais les salaires ne suivent pas.

«Eu égard à la dangerosité de la situation sociale inacceptable que vivent actuellement les travailleurs, la Confédération est tenue d’assumer sa responsabilité syndicale et morale en recourant à toutes les formes d’actions de protestation légales et pacifiques pour amener le gouvernement à prendre des mesures adéquates et rapides en vue d’améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs et des fonctionnaires», annonce un communiqué de la Confédération des syndicats algériens

« Le FFS s'interroge sur le timing de cette escalade sécuritaire et judiciaire, d'autant plus que le pays est à l'aube d'une élection locale, qu'il aurait été plus approprié d'encourager en adoptant un certain nombre de mesures d'apaisement, capables de rétablir la confiance et d'instaurer la sérénité dans la société », note le communiqué du FFS signé par le premier secrétaire, Youcef Aouchiche.

« Ce pays n’a pas besoin de rejouer la guerre entre ses enfants encore une fois, écrit Kamel Daoud dans sa chronique de Liberté. Le MAK, autrefois une secte minoritaire, n’a pu si facilement recruter les âmes et les convictions que par défaut, et ce défaut, il ne s’agit pas de l’aggraver par l’erreur ou le choix “sécuritaire” pour traiter de cette menace ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article