Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

21 mars 2021

« L’encerclement » titre ce matin l’édito d’El Watan. « Jamais les menaces extérieures contre la sécurité nationale n’ont été aussi précises » avertit son directeur Tayeb Belghiche qui poursuit : « L’Algérie se retrouve dans une véritable zone de tempête et le danger se rapproche de plus en plus de ses frontières. La menace est aussi bien terroriste qu’étatique ». La conclusion : « De tous les membres du groupe du Front de la fermeté et de la résistance, créé au lendemain du voyage de Sadate à Jérusalem, l’Algérie est le seul encore et toujours solide. Elle le doit à ses forces armées qui ont fait leurs preuves déjà durant la décennie noire. C’est une leçon à méditer ».

Pour la patrie ! titre Arris Touffan dans son court billet du Soir d’Algérie. « Quand on revoit les dictatures, les régimes qui confisquent les libertés des citoyens, les systèmes basés sur la fraude, l'autoritarisme et la répression, on s’aperçoit qu'ils traînent toujours des faire-valoir postés dans les appareils de propagande, même si ceux-là sont grossiers et caricaturaux. Et quand ces régimes sont enfin amenés à rendre des comptes pour l'Histoire et la morale, eh bien, souvent ces derniers te disent on a fait ça pour la patrie, pour le pays, pour...»

Dégoûtage. Hier, un facebooker constamment branché sur la présentation désespérante de l’Algérie écrit ce énième post de dégoûtage : « Un pouvoir autiste, une opposition schizophrène et une Rue aliénée dans un pays devenu un grand asile psychiatrique ». Cela me fait penser à ce que disait le philosophe Gilles Deleuze à propos de ce genre de personnage :

« Les névrosés représentent le pire danger, ils ne vous lâchent pas tant qu'ils ne vous passent pas leur truc, c'est les contagieux par excellence : plutôt dix fois des schizos qu'un seul névrosé, parce que le schizo, lui, vous fout la paix. Le névrosé répond exactement à la description de Nietzsche : "le malade venimeux". Il ne vous lâchera pas tant qu'il ne vous aura pas fait le baiser du vampire, il ne peut supporter qu'on ne soit pas déprimé ou dépressif ».

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article