Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le 11 mai 2019, explosion de l’unité ammoniac du complexe de production de fertilisants Fertial de Annaba. Photo DR

Le 11 mai 2019, explosion de l’unité ammoniac du complexe de production de fertilisants Fertial de Annaba. Photo DR

Par A. Allia, 18 mars 2021

Dans un communiqué rendu public, hier, la direction générale de Fertial annonce la réalisation d’une première opération d’exportation portant sur une quantité de 15 000 tonnes d’ammoniac, le 15 mars courant.

À l’arrêt depuis un peu moins de deux ans, l’unité d’ammoniac Fertial d’Annaba est entrée dans la phase de production depuis le 24 février 2021, alors que ses techniciens finalisent les dernières actions visant la stabilisation de l’ensemble des paramètres d’exploitation de l’unité. 

“Cette reprise progressive se poursuit dans de bonnes conditions, si bien que nos commerciaux ont même pu enclencher le processus de reprise des exportations d’ammoniac, afin d’honorer les contrats déjà signés couvrant l’année en cours”, assure le communiqué.

Et de rappeler que “l’incident du 11 mai 2019 (explosion au niveau de la section de synthèse de l'unité d'ammoniac, ndlr) ayant entraîné un arrêt total de l’usine d’Annaba avait été suivi par une succession d’évènements exogènes aussi inattendus que défavorables à Fertial, dont peu d’entreprises se seraient relevées”.

Une situation particulièrement difficile que les travailleurs et l’encadrement de la société ont affrontée avec abnégation durant ces longs mois pour reprendre patiemment et méthodiquement le dessus sachant que l’usine d’Arzew a, durant toute cette période, pu assurer ses activités, explique la direction générale de Fertial Annaba.

Evoquant l’exportation de 15 000 tonnes d’ammoniac, qui vient d’être effectuée, cette dernière souligne que cette première opération d’exportation, depuis l’arrêt de l’usine, de par sa charge symbolique, revêt une grande importance pour les collaborateurs et les partenaires et le partenaire social, qui auront su se mobiliser autour de l’équipe dirigeante.

“Ceci dans l’intérêt de tous et de l’économie nationale dans son ensemble laquelle, à l’instar de l’économie mondiale, traverse une période très compliquée du fait notamment des conséquences de la pandémie du Covid-19”, conclut le communiqué.

Source : Liberté-Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article