Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Lu ce matin dans la presse économique française : « Wall Street est en proie à une spéculation sauvage depuis plusieurs jours ».« La fin de semaine s’annonce difficile en Bourse, la volatilité engendrée par l’attitude spéculative de traders amateurs à Wall Street »... 

L’économiste anthropologue Paul Jorion titre sur son blog : « Wall Street : Les fous ont pris le contrôle de l’asile » Paul Jorion, qui exerça dans une vie antérieure le métier de trader à Wall Street, fut à l’époque le premier à révéler le processus qui conduira à la grande débâcle financière de 2008.

Il explique le rôle des « VENDEURS A DECOUVERT»

« Principe général : on fait de l’argent en achetant pas cher et en revendant cher. Normalement on le fait dans cet ordre-là : on achète et puis on revend. Mais – et c’est là que le génie du premier vendeur à découvert s’est exercé – il n’y a pas de raison qu’on le fasse dans cet ordre-là : on peut d’abord vendre cher et acheter bon marché ensuite.

Mais comment vendre quelque chose qu’on n’a pas, me direz-vous ? En faisant semblant qu’on l’a : en vendant quelque chose qu’en réalité on a loué.

Alors voilà comment ça marche. Un vendeur à découvert est sûr que le prix de quelque chose va baisser. Il le loue. Aussitôt qu’il l’a loué, il le revend. Il attend que le prix baisse, et quand le prix est bien bas, il va acheter ce qu’il a loué et qu’il a revendu et il le rend à son légitime propriétaire. Il a vendu cher et il a acheté bon marché. Dans cet ordre là. cqfd

D’où les achats massifs des jours derniers : ceux des locataires d’actions indélicats, qui ont fait remonter un peu les prix.

Vous avez dû voir : on a interdit ici et là récemment la vente à découvert, parce que les autorités ont peur. Et dans quelque temps on dira, comme d’habitude : « Ah ! on avait sur-réagi ! Abrogeons cette interdiction stupide ! (...) ».

Source : Le blog de Paul Jorion

La Bourse n’est pas faite pour les pauvres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article