Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

C’était dans l’air du temps compte tenu du degré atteint par la crise multiforme. Le président Tunisien a fait le pas. Il a pris l’initiative d’une entrevue avec le secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Taboubi, entrevue durant laquelle il a approuvé l'organisation d’un dialogue « pour corriger le processus de la révolution qui a été dévié », précise la présidence dans un communiqué.

Toujours selon la présidence, Kaïs Saïed a exigé la participation « des représentants de jeunes de toutes les régions de la République » dans ce dialogue. Si pour l'heure aucune date n'a été fixée pour la tenue de ce dialogue national, une réunion de travail aura lieu dans les prochains jours afin d'en discuter les détails.

Depuis début décembre, l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) faisant du forcing auprès de M. Saied pour réunir toutes les parties nationales et politiques "pour trouver des solutions aux problèmes politique, économique et social".

Un mois plus tôt, 4 novembre 2020, c’est une délégation du Courant démocratique, parti de centre gauche qui avait été reçue par le président de la République pour lui présenter « l’initiative du mouvement concernant l’appel à un dialogue national et socio-économique » sous les auspices du président de la République étant donné qu’il est un symbole de l’unité du pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article