Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le Cercle de réflexion des entreprise (CARE) fondé et présidé par M. Othmani, a mis en garde hier contre l'intervention des banques publiques dans le financement du programme de production prometteur de  l’entreprise publique ENIEM. En proie elle aussi à des difficultés financières, l'entreprise privée NCA-Rouiba de Slim Othmani a choisi une voie internationale. 

Parmi les recommandations du CARE: «Faire jouer aux organes sociaux des entreprises publiques pleinement leur rôle, en excluant toute forme d’ingérence des structures ministérielles dans leur administration et leur gouvernance, en dehors des cadres strictement définis par la loi». Le CARE préconise également d’exclure «l’ingérence politique ou administrative, en particulier dans le cas des banques publiques qui devraient décider librement et sur des bases strictement professionnelles des ressources financières dont elles disposent».

 

 

Pour faire face aux difficultés financières de son entreprise, Slim Othmani a choisi de se mettre carrément sous le giron d'un grand groupe capitaliste français. En janvier 2020, le groupe Castel BIH allouait, 945 millions de dinars comme financement d’urgence de soutien en faveur de NCA. Quelques mois plus tard, Slim Othmani annonçait le rachat d’une part des actions du leader national des boissons fruitées NCA Rouiba par le géant français des boissons alcoolisées Castel, et son groupe BIH (Brasseries internationales holding).

Dans la foulée Othmani n’est plus Pdg. Le médiatique président du cercle des entreprise (CARE) conserve cependant le chapeau honorifique de président du conseil d’administration.

La chose a été officialisée avec la tenue de l’assemblée générale et l’AGex de l’entreprise. Pour opérer le changement radical consistant à placer NCI-Rouiba sous le giron étranger, Il a donc « respecté » les règles : les « organes sociaux » de la société anonyme ont été scrupuleusement réunis. Malgré la pandémie, et sous la supervision de la DGSN qu’il remercie publiquement.  

Dans la manière d’augmenter le capital, Il opère un tour de passe-passe boursier « légal » pour augmenter le nombre d’actions attribuée à Castel sans en faire bénéficier les autres actionnaires.

Dernière étape, une assemblée générale des actionnaires est convoquée pour le 18 janvier 2021, avec comme ordre du jour, inscrit dans la convocation :

1-Confirmation de la désignation de Monsieur Gilles Martignac en qualité d’administrateur;

2-Confirmation de la désignation de Monsieur Jean-Claude Palu en qualité d’administrateur ;

3-Ratification de la cooptation de Monsieur Michel Palu en qualité d’administrateur ;

4-Ratification de la cooptation de la société BIH Algérie en qualité d’administrateur ;

5-Constatation de la composition du Conseil d’Administration ;

6-Jetons de présence des administrateurs ; et

7-Pouvoirs en vue des formalités de dépôt et de publicité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article