Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le vice-président du Conseil économique et social (CNES), Mustapha Mekideche, a plaidé, aujourd'hui jeudi à Alger, sur les ondes de la chaine 3 pour la "réindustrialisation du pays" et la mise en œuvre "d'une stratégie de substitution aux importations".

"Les pouvoirs publics doivent agir pour favoriser l'essor d'une industrie nationale en vue de rompre avec logique de l'ouverture aux importations".Rappelant le seuil alarmant atteint par les importations (55 milliards de dollars en 2013), le vice-président du CNES a imputé les retards enregistrés dans la mise œuvre d'une politique de substitution aux importations, aux "lobby" et aux "groupes de pressions intéressés" par le maintien d'un statu quo "suicidaire" pour l'économie nationale.

Détaillant les mécanismes de mise en œuvre de la stratégie de substitution aux importations, M. Mekideche a estimé que celle-ci pourrait être mise en œuvre par l'action concertée de grands groupes publics et privés nationaux, adossés à un réseau de petites et moyennes entreprises. La compétitivité des entreprises nationales peut être par ailleurs notablement améliorée par l'acquisition d'actifs technologiques en Europe, a-t-il encore soutenu.

Source: Aps

 
DR

DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article