Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Nearly half of unlawful killings in Washington DC remain unsolved, according to a study

DR-Avec 19 meurtres par armes à feu pour 100 000 habitants, le taux d’homicide

de Washington D.C est deux fois plus élevés qu’au Mexique estimé à 10 pour 100 000

 

 

L’étude récemment publiée : « Violences armées dans les villes des Etats-Unis, comparatif avec les pays les plus violents du monde » dirigée par Richard Florida, un professeur nord-américain « d’études urbaines », contribue à relancer le débat sur les armes à feux aux Etats-Unis et la sécurité. Cette étude révèle en effet que le taux d’homicide dans les grandes villes américaines est plus élevé que dans certains pays d’Amérique centrale.

 

Par exemple, avec 19 meurtres par armes à feu pour 100 000 habitants, le taux d’homicide de Washington D.C est deux fois plus élevés qu’au Mexique estimé à 10 pour 100 000.
L’exemple de la Nouvelle Orléans est aussi révélateur puisque son taux d’homicide s’élève à 62 meurtres par armes à feu pour 100 000 habitants, presque autant que le Honduras, pays connu pour être un des plus violents au monde (68 morts pour 100 000 habitants).

 

Certes, les partisans du lobby des armes dénoncent le fait de comparer des villes à des pays. De plus, ils rappellent qu’à l’échelle nationale « le taux d’homicide n’est que de 3 pour 100 000 habitants » même si les Etats-Unis ont le taux de possession d’armes à feu le plus élevé. Toutefois, il faut souligner que certains pays d’Amérique Centrale ont une population équivalente à celle des grandes agglomérations américaines. D’autre part, les récents massacres tel que celui des écoliers à Newton en décembre 2012, ont contribué à alimenter un sentiment d’inquiétude au sein d’une partie de la population américaine qui compte notamment sur Barack Obama pour mettre en place un contrôle des armes à feux lors de son deuxième mandat. C’est dans ce contexte que le président américain prononcera son discours sur l’Etat de l’Union aujourd’hui à 21H00 (mercredi 02H00 GMT) à la tribune de la Chambre des représentants. Des élus démocrates ont notamment invité des familles de victimes de fusillades à assister au discours.

 

12 février 2013, Affaires-stratégiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article