Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Le marché automobile français

 

 

Lu ce matin dans la presse : « En effet, et à chaque visite d'un ministre français en Algérie, le projet d'une usine de fabrication de voitures par le constructeur automobile français Renault revient, sans cesse, sur la table des discussions ou du moins dans les interrogations médiatiques. Arnaud Montebourg, le ministre français du Redressement productif, n'a pas échappé à cette règle. Il affirmera, pour sa part, que le projet «avance très bien et nous sommes parfaitement confiants de l'aboutissement de ces négociations». »

Le ministre sait que l'avenir s'assombrit encore pour le marché automobile français, avec un recul de 7,8% des immatriculations en octobre, qui s'explique en partie par la contre-performance de Renault qui a décroché de 26,4%. (Le Point.fr)

La tendance est inverse dans le marché algérien. L'Algérie a importé 418.665 véhicules durant les neuf premiers mois de 2012 contre 298.816 véhicules à la même période en 2011, selon les chiffres du Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes.

Cette hausse s'est traduite par une augmentation de l'ordre de 37,77% de la facture des importations de véhicules, qui est passée à 367,7 milliards de DA (MDA) à la fin du 3e trimestre 2012 contre 266,9 MDA à la même période de 2011 (près de 5 milliards de dollars).

Le groupe Renault, qui garde la première place a vendu 93.034 véhicules pour une valeur de 73,94 MDA contre 57.918 unités (42,10 MDA) à la même période en 2011, soit une hausse de 60,6% en termes de nombre.

On comprend dès lors pourquoi cette usine Renault plus on s’en rapproche et plus elle s’éloigne.

 

Synthèse blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article