Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Le syndicat national autonome des travailleurs de fabrication et transformation de papier et emballage a demandé hier au gouvernement de revoir la grille de salaires des travailleurs de ce secteur, dont la majorité perçoit des salaires de base se situant entre 13 000 et 17 000 DA.

 

Dans un communiqué, ce syndicat exige «une augmentation de 100% et l’établissement d’une nouvelle grille de salaires avec un point indiciaire de 100 DA minimum pour garantir un salaire de base minimum de 27 000 DA vu que ce secteur est très rentable, après celui du pétrole et du tabac».

 

Le syndicat demande aussi de revoir le système de travail en rotation 3x8, tout en précisant que «le Centre international de recherche contre le cancer (IARC/CIRC) a classé le travail en rotation comme cancérigène probable». L'absence de conditions de travail (repas équilibrés, repos pour la récupération) vient compliquer la situation, relève le syndicat. Ce risque, reconnu juridiquement, fait l’objet de compensations financières. Des unités de transformation travaillent avec ce système de rotation en effectif «très réduit dans le but de gagner la confiance de leurs dirigeants au détriment de la santé des travailleurs».

Un rapport détaillé sera adressé au «ministre de la Santé et celui de Travail ainsi que les organisations des droits de l'homme pour condamner et ouvrir une enquête sur ces dépassements inhumains», lit-on dans le communiqué.

 

Plus de 10 000 travailleurs, aussi bien du secteur public que privé, sont concernés par ces revendications. D'ores et déjà, le Snapap apporte son soutien à cette corporation.

 

 

Source : Le Temps d’Algérie, 22 février 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article