Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Le cinéaste franco-américain Philippe Diaz envisage de réaliser un documentaire sur le séjour effectué à Alger par Karl Marx, au printemps de 1882.

 

Jenny, sa femme qui l'avait fidèlement soutenu, venait de décèder, le 2 décembre 1981. Les deux époux avaient rompu avec leur milieu social et restèrent fidèles, dans l'adversité comme dans la misère, à un idéal d'émancipation humaine. En 1882, épuisé par la maladie, Marx se rend à Alger de février à mai, afin de se soigner. 

  

C'est à Alger qu'il se fait photographier pour la dernière fois. Le docteur Stéphan qui le soigne ne parvient pas à enrayer sa maladie et sa toux tenace l'empêche de visiter le pays. Il rembarque le 2 mai et remonte à Argenteuil, près de Paris, où demeure sa fille Jenny. Quelques mois plus tard, Marx s'éteint paisiblement dans son fauteuil, le 14 mars 1883. Il est enterré près de sa femme dans le cimetière de Highgate à Londres.

 

Ahmed Bedjaoui, le président d’honneur du Festival international du cinéma d’Alger, explique dans El Watan du Week-end la démarche du projet : « Par le passé, l’Algérie avait été visitée par de grands hommes, comme Victor Hugo, qui étaient passionnés et qui avaient eu des regards différents. Le documentaire permettra de montrer la découverte progressive de Marx de la réalité algérienne, de l’élite algérienne, du sentiment national. Je sais qu’il y a des discussions actuellement sur le sujet. Il faut que la production se monte. Philippe Diaz sollicite la coproduction de l’Algérie à hauteur du tournage qui se fera ici. Il y a déjà un producteur algérien qui est intéressé. La ministre de la Culture a exprimé sa volonté d’aider ce projet. Un film qui ne peut être que bénéfique pour l’image de l’Algérie à l’étranger. Les choses vont se développer dans les semaines à venir ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article