Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

 

 

 

 

Par El Khaldi

 

 

 

Jeudi dernier en matinée, les assurés sociaux et le personnel du siège de la CNAS, sise à l’avenue Aissa Idir de Sidi bel abbes, ont été surpris et étonnés au sein de cette respectable agence. Elle avait tendance à devenir un moulin à vent, et voilà qu’elle se transforme en écurie, en accueillant à ses guichets un âne en chair en os, bien vivant, venu d’on ne sait où, en toute quiétude, se pointer devant le service « affiliation ».

 

 

Usagers et fonctionnaires, sidérés par cette apparition tout à fait inhabituelle, ont tout simplement, après surprise consommée, unanimement dénoncé cette situation, qui démontre la léthargie dans lequelle baigne ce service public, où se côtoie la négligence et le laisser aller.

 

 

On nous signale que toute une pléthore de gardiens et d’agents de sécurités émargent au sein de cette caisse, qui se distingue par une qualité de service à la limite du régulier dans toute sa froideur à l’adresse des assurés sociaux, qui sont particulièrement nombreux à se plaindre des médiocres prestations rendues par la CNAS.

 

 

Cette situation n’est point étonnante si la rigueur et la qualité du service font défaut, lorsque l’on constate que le premier responsable de cette institution n’habite pas le logement d’astreinte prévu à cet effet et passe son temps à effectuer, quotidiennement, la navette entre Tlemcen, son lieu de résidence, et Sidi bel abbes. A –t-il entre temps toute la latitude d’oeuvrer à l’amélioration de la qualité des services de son administration dans la prise en charge des problèmes des assurés sociaux de la wilaya.

 

 

 

Bel-abbès.info, 26 décembre 2012,

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article