Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

 

 

 

 

Liberté titre ce matin sur un article de Imad O rendant compte de la situation à Ben Guerdane: « L’agitation islamiste prend des proportions en Tunisie. La situation se dégrade ».

 

Ce titre ne correspond absolument pas à l’esprit et à la lettre de l’article du journaliste. Dans l’article de Imed O, on ne trouve à aucun moment le mot islamiste, ou l’existence d’une agitation de cette nature. L’article décrit la recrudesence du mouvement social entraînée par la fermeture d’un poste-frontière, devenu le révélateur des retards dans la prise en charge des revendications socioéconomiques populaires. Imed O écrit notamment :

 

« Ben Guerdane est encore en ébullition depuis la fermeture début décembre par les autorités libyennes de ce point de passage frontalier, névralgique pour le commerce. Sa fermeture décidée par les autorités libyennes fait suite aux plaintes de Libyens affirmant avoir été agressés sur le sol tunisien. Cependant, l’antenne locale du syndicat tunisien UGTT a maintenu sa grève générale à Ben Guerdane pour réclamer des investissements et des mesures de lutte contre le chômage. Les mouvements sociaux se sont multipliés ces derniers mois en Tunisie, compte tenu des espoirs socioéconomiques déçus deux ans après la révolution qui a chassé du pouvoir le président Zine El-Abidine Ben Ali. »  

 

Les droits des journalistes, le respect de leur conscience professionnelle sont cyniquement  bafoués. Quel souci de vérité motive le responsable de la rédaction lorsqu’il  contredit aussi grossièrement l’article du journaliste. Et lorsqu’il fabrique mensongèrement un danger islamiste pressant. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce fabricant de titre n’a aucune sympathie pour le vaillant peuple tunisien.

 

 

Saoudi Abdelaziz, janvier 2013

 

Texte intégral de l’article de Imad.O

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article