Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Le printemps arabe aura résonné de sa tonalité retentissante, le mot d’ordre "Dégage !", resté dans toutes les mémoires, a été de nouveau scandé par des milliers de Tunisiens samedi 14 janvier, au cours d’une manifestation qui se tenait en marge du premier anniversaire de la révolution du courage et de la dignité.  

Un an après avoir fait chanceler une autocratie réputée indéracinable,    la Tunisie libérée de l’oppression était en liesse, tout en laissant monter une clameur plus revendicative : "Ni l’Amérique ni Qatar, le peuple tunisien est libre !", ou encore "Travail, liberté, dignité !" ont entonné plus de plus de 3000 manifestants, progressistes et partisans du Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT), selon le correspondant de TunisieNumérique.

Plus habitué aux accueils en fanfare, l’émir du Qatar, qui effectuait une visite officielle de deux jours à Tunis fleurant de prometteurs contrats, a été copieusement hué par les manifestants, aux cris d’un "Dégage !" non négociable : " Le phosphate est la solution, prenez votre argent et dégagez les Qataris ! ".

 

Oumma.com. 16 janvier 2012. Vidéo : Le passage en question à partir de 3'24

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article