Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Les actions de protestation contre la pénurie d'eau potable dans la wilaya de Tizi-Ouzou ne s'estompent pas. Alors que les responsables en charge du secteur ne cessent de minimiser l'ampleur de la crise qui touche la majorité des régions de Kabylie, le terrain quant à lui dit autre chose. Hier, c'était au tour des citoyens de pas moins de trois villages de la commune de Tirmitine, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Tizi Ouzou, de crier leur ras-le-bol d'une situation qui a trop perduré.

Des centaines de villageois issus de Leksar, Azemmour Oumaryem et Aberane ont procédé, d'après  une source locale, à la fermeture du siège l'APC, pour dénoncer le manque d'eau potable depuis plus de deux mois. «Nous n'avons plus d'autre alternative que de procéder de la sorte, après les promesses non tenues des responsables locaux», estime l'un des protestataires.

Et d'ajouter que les représentants des comités de villages ont à maintes reprises alerté et sollicité les services concernés, mais sans pour autant que ces derniers viennent à bout du problème.

«La situation a atteint son paroxysme en cette période de chaleur», dit-il encore. Dans l'après-midi d'hier, alors que la mairie demeurait toujours fermée selon notre source, une réunion aurait été tenue entre les représentants des villageois et les responsables locaux de la commune de Tirmitine en vue de débloquer la situation et trouver une issue favorable au problème.

 

Aissa Moussi. Le Temps d’Algérie, 22 août 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article