Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

La célébration du cinquantenaire de l’Indépendance à Tiaret a été caractérisée par une bourde inexpliquée. En effet, sur les toiles portant sur l’exposition des auteurs de la Révolution algérienne, aucune photo des martyrs de la région n’a été exhibée. Ali Maâchi, Hamdani Adda… and-Co doivent se retourner dans leur tombe. Mais, ces chouhada peuvent s’estimer heureux de n’avoir rien vu, pour reprendre le titre combien significatif du livre de Mohand Arab Bessaoud Heureux les martyrs qui n’ont rien vu.

 

Radar, 8 juillet 2012. Liberté

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article