Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les 145 salariés d’Air Algérie licenciés pour fait de grève sont réintégrés. Cette annonce publique a été faite par la direction d’Air Algérie, à la suite du refus du syndicat de s’asseoir à la table de négociation tant que les sanctions ne sont pas définitivement levées.

 

Les agents communaux se rassembleront le 27 juillet à la mairie d’Alger centre à l’appel du syndicat autonome Snapap. Ils entendent poursuivre leur mouvement pour la satisfaction des revendications : augmentation des salaires, statut particulier, un régime indemnitaire avec effet rétroactif. Ils exigent le respect du droit, des libertés syndicales, et la réintégration du délégué syndical suspendu à Chlef. On attend la venue de travailleurs de 48 wilayas.

 

Les habitants de Djebira coupent la route nationale 9 reliant Bejaïa à Sétif qui a été bloquée samedi. Les habitants de ce village, proche de Cap Aoukas qui réclament de l’eau potable et la réfection de la route qui mène à Djebira.

 

Le Syndicat des travailleurs de l’éducation (SNTE) prépare la rentrée 2011-2012. Il envisage un mouvement de grève en septembre pour imposer l’application des promesses relatives aux  adjoints de l’éducation.

 

Métro d’Alger, prudence. On n’ose pas trop rapporter l’annonce de l’ouverture de ce métro dont on nous annonce la mise en circulation depuis une trentaine d’année. Le ministre du transport parle du 31 octobre, mais ajoute prudemment « cela ne dépassera pas le mois de novembre ».

 

On lit dans Liberté d’aujourd’hui, en gros titre, à propos de la grève d’Air Algérie : « Les pertes engendrées par ce débrayage sont estimées par le P-DG, Mohamed-Salah Boultif, à 31,7 millions de DA, soit 5,2 millions de dollars ». Drôle de conversion. Le dinar a t-il été réévalué?

Le Temps d’Algérie ne nous aide pas à comprendre. On y lit le 18/7 : « Sur le réseau international, Air Algérie a accusé une perte de 31,7 millions de dinars (environ 3,17 millions d'euros) »

 

« Nous vivons un enfer à huis clos», affirme les  journalistes de la chaîne IV, en dénonçant le directeur de cette radio publique de langue berbère, où le nom de Kateb Yacine est banni.  Les accusations des journalistes : abus de pouvoir, censure arbitraire, chantage, passe-droit, clientélisme, harcèlement moral et, plus grave encore, de harcèlement sexuel.

 

Bonne nouvelle. Hausse des investissements durant les six premiers mois de 2011, selon l’agence Andi. Près de 58 190 nouveaux emplois sont annoncés contre 35 696 postes de travail créés pendant le deuxième semestre de 2010, soit une hausse de 54%.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article