Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L'ancien ministre de la Défense, Moustapha Tlass, à Paris


Moustapha Tlass, qui fut le ministre de la Défense d’Hafez el-Assad pendant plus de vingt ans, est arrivé à Paris, selon une source syrienne jointe au téléphone à Damas. Mais il ne s’agirait pas d’une défection. Moustapha Tlass devrait rentrer en Syrie dans une semaine, ajoute notre source dans la capitale syrienne.

Les mouvements de la famille Tlass sont observés avec attention. Sunnite, originaire de Rastan, l’un des fiefs de la rébellion près de Homs, le clan Tlass affiche un profil bas depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar el-Assad, il y a un an.

Manaf, un autre fils Tlass, haut-dirigeant de la garde républicaine et ami de Bachar el-Assad, se trouve toujours à Damas, nous a affirmé son épouse, Tala, jointe au téléphone ce lundi. Cela étant, depuis de longs mois, le général Manaf Tlass a choisi de rester en retrait de la répression orchestrée par les forces de sécurité contre ses coreligionnaires sunnites aux quatre coins du pays.

En tant que sunnites, les Tlass sont particulièrement mal à l’aise avec ce qui se passe en Syrie. Au début de la contestation, Manaf a tenté –en vain – de convaincre Bachar el-Assad de la nécessité de répondre à la crise par des moyens politiques et non par le simple et unique recours à la force. Manaf a alors déplu au clan Assad.

Ce qui est également le cas de son frère, Firas, un homme d’affaires qui s’est copieusement enrichi ces dernières années grâce au pouvoir mais qui, depuis un an, a, lui, pris ses distances avec Bachar el-Assad, n’hésitant pas à critiquer ses anciens amis sur Internet. Firas Tlass se trouverait lui aussi à Paris, où vit sa sœur Nahed Ojjeh, ex compagne de Roland Dumas, l’ancien ministre socialiste des Affaires étrangères.

Leur père Moustapha, épicurien bien connu des services de renseignements français qui n'occupe plus de fonction officielle depuis 2004, devrait bientôt rentrer à Damas. Affaire à suivre

 

Georges Malbrunot, 12 mars. Le Blog de Georges malbrunot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article