Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

erenav-300x225

DR

 

 

Les travailleurs de l'Entreprise de réparation navale (Erenav) de Béjaïa ont décidé de reprendre le chemin du travail après trois mois de grève. Les négociations avaient été relancées après la suspension du directeur général, la semaine dernière.

 

Selon un communiqué rendu public par l'union de wilaya de l'UGTA à Béjaïa, l'accord signé entre les deux parties en conflit comporte «la réintégration de tous les cadres syndicaux licenciés et la réhabilitation du syndicaliste rétrogradé, la réintégration de tous les contractuels et l'installation d'une commission paritaire qui aura pour mission l'étude de la plate-forme de revendications déposée par le conseil syndical de l'entreprise».

 

Sources : L’Expression, Le Quotidien d’Oran, 3 mars 2013

 

 

 DR

Colaital : la direction refuse de négocier, le lait manque à Alger

 

Les employés de Colaital de Birkhadem, près d’Alger, sont toujours en grève, depuis un mois, pour exiger essentiellement une augmentation des salaires et le départ du secrétaire général de leur syndicat, accusé de connivence avec la direction. La pénurie de lait perdure dans la capitale.

M. B. rapporte dans le Temps d’Algerie : « Les travailleurs, rassemblés hier à l'extérieur de l'usine, affirment que les négociations n’ont pas avancé [sur les salaires]. Ils expliquent également que la grève est légale et a été observée après la publication d'un préavis de grève, contrairement aux allégations de la direction générale. Ils rejettent la responsabilité de l'arrêt du service minimum sur la direction la direction, qui a, selon eux, transféré toute la quantité de poudre de lait du complexe à l'unité de Boudouaou, incapable de produire les 450 000 litres de Colaital-Birkhadem. »

La direction général est au abonnés absent, selon le journaliste.

 

Synthèse blog, 3 mars 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article