Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Selon le site Tout sur l’Algérie, Sonelgaz, vient d’acquérir des tubes d’acier sans soudures auprès de deux sociétés chinoises. Ces pipelines sont destinés à des projets de réalisation de réseaux d’alimentation de gaz naturel.

 

Ces pipelines payés à l’étranger par l’entreprise publique coûtent 65 millions de dollars. Ils sont disponible en Algérie où ils aussi fabriquées à Annaba par la société TSS, une filiale d’Arcelor Mittal menacée de fermer ses portes faute de commandes.

T

SS  vient enfin de recevoir, début octobre, du  groupe Sonatrach, une commande de 1 000 km de tubes en acier pour des projets d'alimentation en gaz des villes de Tamanrasset et Djanet. Une bouffée d’oxygène !

 

Dans un article de notre blog paru le 18 décembre 2011 sous le titre « Sonatrach est-elle dirigée par des Algériens ? » nous écrivions : « Le gouvernement met l’intérêt national de côté, lorsqu’il laisse Sonatrach, au nom de la « vérité des prix » de l’ultralibéralisme, importer les tubes et les pipes d’acier Turcs ou Chinois par l’intermédiaire de traders étrangers qui commandent en gros des produits moins bons que les nôtres. Et probablement sous-facturés pour remporter l’appel d’offres. Pendant ce temps, la sidérurgie d’Annaba ferme son entreprise de fabrication de tubes et pipes, faute de commande et des ouvriers et ingénieurs algérien seront bientôt au chômage. Sonatrach est-elle dirigée par des Algériens ? »

 

Un an après une autre question mérite d’être posée : Sonelgaz est-elle dirigée par des Algériens ?

 

S. A., 17 octobre 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article