Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

El Kantara Biskra

 

 

Les travaux du dédoublement de la RN3 se rapprochent dangeusement du site  classé d'El Kantara.  "Au fil de l’avancée des engins de déblaiement et de terrassement, l’étau se resserre autour de ce célèbre défilé", rapporte ce matin le quotidien Le Soir d'Algérie. Sans un coup d'arrêt, un site magnifique sera donc bientôt irrémédiablement défiguré.

Une fois de plus le gouvernement algérien renie ses engagements. On se rappelle qu'à la suite d'une large mobilisation sur les réseaux sociaux a été prise en compte par la ministre de la culture. Khalida Toumi avait enjoint «de ne pas toucher au patrimoine d’El- Kantara». le ministre Amar Ghoul avait fait suspendre les travaux et s'était engagé à trouver une solution moins extravagante.

 

 

Dans son article Les fausses promesses de Amar Ghoul, Belkacem Bellil  écrivait dans le même Soir d'Algérie, en avril dernier : "Cependant, la joie de la population d’El-Kantara fut de courte durée. Les travaux sur le tracé initial rejeté par l’ensemble ont repris de plus belle et avancent à une allure si vive qu’elle contraste avec la lenteur sur des projets aussi vitaux pour la population que la modernisation du réseau électrique, l’aménagement des voiries, la réalisation de logements, le bitumage des ruelles et tutti quanti… (...) le tracé met à risque l’intégrité de sites naturels, historiques et culturels classés qui doivent être préservés à tout prix. Au plan économique, la route réalisée selon ce tracé, au lieu d’être un véhicule de prospérité pour la ville et la région, n’apportera rien car la ville est en train de se développer aux antipodes du tracé projeté».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article