Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

De nombreux citoyens à Sétif refusent qu’on leur souhaite une bonne ou heureuse année à l’aube de ce nouvel an 2012. Selon eux, cette fête est qualifiée comme une tradition non-musulmane et de ce fait, le musulman encourt un pêché derrière sa célébration.

 

En effet, plusieurs Fetwas (décrets religieux) diffusées à travers les radios, des sites web et les prêches de vendredi aux mosquées interdisent catégoriquement la célébration du réveillon en la qualifiant comme une fête introduite par des mécréants.

 

« Chez nous, nos fêtes doivent être liées au calendrier de l’Hégire, celui qui fêtera le nouvel an chrétien sera considéré comme un kafir (mécréant) », déclare un imam dans une mosquée.

 

Cet imam ignore probablement que le calendrier que nous utilisons est universel et que son utilisation est obligatoire dans un monde basé sur la communication. Cet Imam ignore encore que 99% des Algériens ne connaissent pas l’année 1433 hégire sans parler des mois et des dates. Cet Imam ignore encore que tout le monde calcule son âge en se basant sur le calendrier universel. Si les Algériens célèbrent l’arrivé du nouvel 2012 c’est parce qu’ils emploient tout simplement son calendrier.

 

Toutes les civilisations qu’a connu ce monde ont introduit des calendriers basés sur les cycles de la lune et/ou du soleil. Rappelons que la Chine célébrera prochainement son nouvel an chinois mais les Chinois ne se sont jamais opposés au calendrier universel. Les feux d’artifices lancés dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à Pékin en témoignent. Pourquoi chez nous, exprime -t-on toujours ses réserves lorsque ça provient d’ailleurs ? Et pourtant les chiffres arabes sont utilisés partout dans le monde !

 

Aujourd’hui, ce calendrier n’a aucune vocation religieuse. Ce n’est qu’un système de repérage des dates en fonction du temps pour se servir comme référence partagée dans la programmation de nos activités administratives, économiques et sociales.

 

Les Algériens célébreront le 12 janvier le nouvel an amazigh. Faut-il aussi d’autres Fetwas pour l’interdire ?

 

De même, le calendrier présenté dans le logo de l’article ne mentionne pas le nouvel an comme étant une journée fériée.

 

Nabil Foudi, 6 janvier 2012. Sétif-info

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article