Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Décidément après une certaine accalmie « climatique » et le retour du soleil sur Sétif, les conflits et rivalités, qui se sont déclarés ces derniers jours au sein des partis politiques (agrées et en instance d’autorisation) fait rage à Sétif.

 

Les partisans misent sur le peloton de tête, qui va être désigné pour conduire la liste dans la capitale des hauts-plateaux. Certains poids lourds manipulent leurs « interventions » d’un haut niveau, au niveau des centrales des partis pour décrocher la position qui conduira directement à l’hémicycle.

 

Deux critères semblent confirmer la garanti d’un poste de futur député, l’avoir et le pouvoir, du fait que le marché des propositions de ces « tête de liste », sans consensus nécessaire, est ouvert depuis un certain moment. La fourchette des postes a atteint même le 1 milliard pour le premier, et les 500 à 300 millions de centimes pour les inférieurs, selon la position souhaitée.

 

Khalil.Hedna, 18 février 2012. Sétif-Info

 

Et, pendant ce temps…

 

Grave pénurie de vaccins pour bébés

 

Les pénuries répétitives du vaccin pour bébés sont devenues le cauchemar des parents à Sétif.

Les déficiences réelles que le premier responsable du secteur dément officiellement, mettent les nouveau-nés en danger. En effet, plusieurs établissements publics de santé de proximité à Sétif font face à une pénurie de vaccins essentiels et obligatoires pour les bébés âgés entre une semaine et trois mois, entre autres le BCG, VPO, HBV, DTC.HIB et VPO.

Une pénurie qui met dans le désarroi les parents qui font des pieds et des mains pour vacciner leurs nourrissons, sans parler de la perturbation évidente occasionnée au calendrier de vaccination.

 

Sétif-info, 18 février 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article