Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

DR

 

 

 

 

Complexe pétrochimique à Guerbès Sanhadja (Skikda) 

 

 

Lettre ouverte du collectif « pour un développement Vert de Guerbès Sanhadja » au ministre de l’Environnement algérien

 
 
 
 
"Madame, Monsieur,


 
La Sonatrach a récemment annoncé dans la presse nationale son projet de construction d'un complexe pétrochimique d'environ 800 hectares dans la région de Guerbes Sanhadja.


Or, Guerbes Sanhadja est une zone naturelle qui abrite un des plus rares complexes de zones humides d'Afrique du Nord et de la Méditerranée qui a officiellement bénéficié d'un programme de préservation et de développement durable établi entre l'Algérie et le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement). Consacrée par la WWF ainsi que la convention internationale de Ramsar pour sa valeur locale, nationale et même internationale, cette zone naturelle a été également officiellement décrétée "Pôle touristique" pour le secteur Nord-Est du pays.

Il est évident que notre pays doit consentir à certains efforts de développement de son secteur énergétique au regard de la demande croissante des foyers algériens. Il est également indéniable que de nombreux emplois ainsi qu'un développement économique est à la clef pour une région socialement sinistrée où le chômage fait rage. Ne pas inclure cette donne dans notre doléance, serait faire preuve d'un manque de bonne foi qui n'est pas à l’apanage des gens de bonnes volontés.


Tout ce qui est rare a de la valeur, c'est un des principes fondamentaux de l'économie mondiale. La région de Guerbes dispose d'une biodiversité et d'une variété de paysages hors du commun. En tant que zone humide, elle contribue au traitement naturel des eaux de pluies de nombreuses communes, daïras et wilayas environnantes. De nombreuses activités économiques telles que l'écotourisme, l'agriculture et l’élevage intégrés, ainsi que le tourisme balnéaire pourraient, dans un contexte de développement durable, permettre la création d'autant d'emplois et produire du bien-être social avec un rayonnement local, national et même international.


L'Algérie, à travers le programme "Deved" promoteur du développement durable dans ce pays, a reconnu la dimension à la fois sociale, économique et environnementale que doit prendre tout projet de développement pour l'avenir d'un pays. Le projet d'un complexe pétrochimique de Sonatrach, dans une wilaya qui a déjà payé un lourd tribu sanitaire et écologique à cause de celui qu'elle héberge déjà, qui plus est dans une région classée et protégée, ne semble pas confirmer ce positionnement de notre pays vis à vis du développement durable et menace irrémédiablement toute opportunité de développement "vert" de Guerbes Sanhadja qui a pourtant tous les atouts pour être un pôle éco touristique et scientifique de renommée mondiale et donc d'assurer un développement économique en adéquation avec la richesse naturelle de cette région.


C'est pour cela que nous nous opposons non à la construction de ce complexe industriel, mais avant tout à son établissement dans la région de Guerbes et demandons à notre Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l'Environnement de soutenir cette doléance par tous les moyens dont il dispose pour protéger l'environnement, la santé publique et pour proposer ou participer à un développement plus écologique de la région.

27 février 2017, Collectif "pour un développement vert de Guerbes Sanhadja"

Pour nous rejoindre sur le net : https://www.facebook.com/groups/guerbesvert/

 

 

Lien : nouara-algerie.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article