Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Nouvelle grève, jeudi dernier, des ouvriers du chantier de modernisation de la raffinerie de Skikda.

 

Nous lisons dans El Watan d’aujourd’hui un article élogieux sur Samsung, signé Kamal Benelkadi : « Le marché des écrans transparents, Samsung surfe sur la technologie ». « Samsung Electronics  va étendre le marché des écrans transparents avec la production d’un écran LCD transparent de 46 pouces, à partir de ce mois-ci ».

 

Samsung, comme les autres conglomérats sud-coréens, fait son business dans les secteurs les plus disparates. En Algérie, la firme importe ses écrans plats, ses voitures etc., obtenant même un contrat pour la modernisation de la raffinerie Sonatrach de Skikda, confiée à Samsung Engineering et Construction.

 

Affichant une image ultra-moderniste, Samsung se comporte à l’égard des ouvriers qui travaillent pour lui comme au bon vieux temps de la férocité capitaliste du 19ème siècle, en s’abritant derrière des filiales de sous-traitance. Depuis trois mois les grèves se succèdent dans le chantier de la raffinerie.  

A la fin novembre 2011,  les ouvriers et ingénieurs algériens de Kumyan, une filiale de Samsung Engineering et Construction, font grève pour exiger le paiement de leurs salaires après 45 jours de retard.

 

Quelques jours plus tard ce sera au tour des ouvriers venus de Philippines travaillant pour ITS, une autre filiale du même Samsung, de cesser le travail pour protester  contre les mauvais traitements subis par un de leur collègue menacé de licenciement et d’expulsion.  Le chantier d'ITS est chargé des travaux de montage des structures. « Certains cadres de Sonatrach soutiennent que ces arrêts de travail répétés ne manqueront pas d'influer sur les délais de réalisation du projet », écrit  à cette occasion A. Boudouma, le correspondant du Quotidien d’Oran (2/12/2011)

 

 Le 26 janvier, 2012, les 314 ouvriers originaires du Bengladesh travaillant pour Bookang, autre sous-traitant sud-coréen de Samsung, ont observé une grève d’une journée pour protester contre le retard de quatre mois dans le paiement des salaires à leurs familles dans leur pays d'origine.  

A suivre…

 

 

Synthèse Blog, 28 janvier 2011

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article