Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

  

 

 

"Le Sud, quelles alternatives ?"

 

 

Rencontre sur ce thème, à Alger, du 25 au 30 septembre, à la Bibliothèque nationale d’Alger. Cette rencontre est organisée par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) en collaboration avec le Forum mondial des alternatives (FMA) et le forum du Tiers-monde (FTM) et en partenariat avec la Bibliothèque nationale d’Algérie, réunira des penseurs de nationalités différentes.

 

Samir Amin explique dans sa présentation de l'événement : "Nous nous situons dans la perspective d’une seconde vague d’émancipation des peuples du Sud, amorcée par la faillite de l’ordre prétendu « néo libéral et mondialisé », associé à l’hégémonie des Etats Unis et de leurs alliés du Nord (Europe et Japon).(...) Les objectifs de la libération, du progrès, de l’émancipation, les moyens de conduite des luttes pour avancer dans cette voie, les formes de leur organisation politique, posent problème. Il n’existe aucune réponse évidente et facile à ces questions difficiles ».

De nombreux chercheurs, intellectuels et écrivains d’Algérie et de nombreux pays seront présents. En tout, une trentaine d'altermondialistes se réuniront à Alger du 25 au 30 septembre, avec un large éventail d'angles de recherche.

  

Seront présent notamment outre Samir Amin, l’universitaire indien Ahmed Aijaz, le chercheur algérien en sciences sociales et politiques Lyès Boukraa; le Turc Fikret Baskaya engagé pour la liberté d’expression et l’autonomie des universités dans son pays ; le directeur d'Afrique Asie,  Majed Nehme; l’économiste nigérian Abdou Ibro; l’universitaire sud-coréenne Hee-Yeon Cho, le sociologue belge François Houtart, l'Algérien Hocine Bellaloufi auteur de « Plaidoyer pour une nouvelle révolution arabe »;  l'Egyptien Mamdouh Habashi; Pavel Blanco, le premier secrétaire du parti communiste mexicain; l’économiste et sociologue marocaine Hassania Drissi ; le vice-président du réseau Frantz Fanon, Demba Moussa Dembélé (Sénégal) ; le chercheur kényan Firoze Manji auteur de « De la traite négrière au commerce libre », l’universitaire iranienne Panthéa Kian, le professeur malien Issaka Bagayoga, le militant anti-impérialiste et chercheur sénégalais Aziz S. Fall...

 

Lien :  https://www.facebook.com/pages/Agence-Algerienne-pour-le-Rayonnement-Culturel/166350863425391

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article