Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

C’est donc promis ! Paris n’enverra pas de troupes au sol. « Officiellement, ce sont les armées africaines qui mèneront l'opération » peut-t-on lire dans un article du Figaro intitulé « Comment la France planifie l'intervention au nord du Mali ».  Isabelle Lasserre y explique que le ministre de la Défense socialiste Jean-Yves est pressé : «Si on rate la fenêtre météo, nous serons obligés d'attendre un an», a confié « une source proche du dossier ».

 

Les Français comptent sur l’appui des USA, qui auraient  « changé de posture » depuis l’attaque contre leur ambassade à Benghazi. «Le Sahel est devenu un enjeu pour eux. Ils veulent désormais être associés de manière plus étroite à l'intervention», confirme un proche du ministre français de la Défense, lequel s'est longuement entretenu du sujet avec son homologue américain, Leon Panetta.

 

Isabelle Lasserre écrit : « La France se cache derrière l'Europe, elle se pose en soutien des pays africains qui seront assistés dans la planification et la logistique et promet qu'il n'y aura «pas de troupes au sol».

 

On le sait depuis la Libye où l’Otan s’est défendue d’avoir engagé des « troupes au sol », les commandos des « forces spéciales », aguerries par les opérations libyenne, n’entrent visiblement pas dans cette restriction.

 

C’est donc promis ! Paris n’enverra pas de troupes au sol. Motus : « Les Forces spéciales », comme leur nom, l’indique appartiennent aux services secrets, elles sont donc conçues pour qu’on n’en parle pas.

 

 

Saoudi Abdelaziz, 19 octobre 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article