Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Ouargla : des chômeurs arrêtés pour la première fois depuis la manifestation du 14 mars

 

 

 

 

Les chômeurs arrêtés ont été relâchés dans la nuit du dimanche après des affrontements entre les gendarmes et d’autres chômeurs venus soutenir leurs camarades, a-t-on appris auprès de Tahar Belabès. « Des chômeurs ont été violentés lors de ces affrontements », affirme-t-il. L’un des chômeurs arrêté aurait fait l’objet d’une tentative d’agression sexuelle au sein de la brigade, selon lui.

 

Le Comité national pour la défense des droits des chômeurs tiendra ce lundi 25 mars une réunion pour décider des actions à mener prochainement. La gendarmerie nationale n’était pas joignable ce lundi matin pour commenter les accusations des chômeurs.

 

 

Plusieurs chômeurs ont été arrêtés, ce dimanche 24 mars, à Ouargla au cours d’une action de protestation, a-t-on appris auprès de Tahar Belabès coordinateur du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC). « Il y avait 70 chômeurs qui ont fermé la route nationale reliant Ouargla à Ghardaïa. Ils entendaient faire pression sur le gouvernement pour qu’il accélère l’application des mesures d’urgence annoncées [en faveur des habitants de la région, NDLR] », précise-t-il. « La gendarmerie est intervenue par la suite pour ouvrir la voie et les arrêter. On ne sait pas encore combien de chômeurs ont été arrêtés ni où ils ont été emmenés ».

 

Tahar 2.jpg                                                                 DR-Tahar Belabès, le 14 mars à Ouargla

 

 

Il s’agit des premières arrestations de chômeurs effectuées par les services de sécurité depuis la grande manifestation organisée le 14 mars à Ouargla par le CNDDC. Après cette manifestation, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures destinées aux chômeurs du Sud. Il s’est également montré disponible pour l’ouverture d’un dialogue avec les représentants des chômeurs.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article