Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Une grève de 24 heures a été observée hier à la SNTF. Cette action, initiée par les roulants du dépôt de l’Agha, a paralysé le trafic à Alger, à Oran et dans la plupart des régions.

 

Les motifs de la grève ont été consignés dans un communiqué de presse des grévistes qui reprend point par point les conséquences négatives pour les salariés de la mauvaise l’application des accords antérieurs signés après les grèves du printemps ainsi que du manque de concertation, qui reste le trait dominant des relations professionnelles. La « mollesse » de la fédération UGTA, qui a d’ailleurs été prise de court par la grève, est une des principales causes de la situation anarchique dans la gestion du personnel.

 

Cependant, selon plusieurs échos, le déclenchement « spontané » de cette grève est à mettre en rapport avec les résultats décevants de la récente Tripartite et semble être une des premières réponses du monde du travail. Le maintien de l’ITS à son taux insupportable actuel semble être le motif principal de frustration chez les cheminots.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article