Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Depuis le début de l’année, 26 suicides ont été enregistrées. C’est un phénomène préoccupant en progression constante, sur lequel se sont penchées avant-hier deux rencontres nationales, organisées à Tizi Ouzou, l’une à l’établissement hospitalier spécialisé en psychiatrie et l’autre au CHU Nedir-Mohamed.

 

Du 1er janvier 2007 au 15 janvier 2012, 889 tentatives de suicide ont été recensés au niveau des services de sante. Que représentent les suicides par rapport à la population globale de la wilaya ? Les recensements ont relevé une diminution de « l’incidence » des tentatives de suicide de 15,5 pour 100.000 habitants en 2007 à 10,76 en 2009. Mais les chercheurs observent un phénomène de rebond en 2011 où le taux atteint 18,9 pour 100.000 habitants.

 

En 2000, dans le monde l’incidence moyenne était de 14,5 pour 100 000 habitants Ce taux est variable selon les pays : en 2006, il est de 17 en France, 23,6 au Japon, qui a la réputation d’un pays à suicide, mais qui est devancé par les « pays de l’Est », où le suicide est monté en flèche avec la chute du Camps socialiste et la libéralisation effrénée de l’économie : 38,8 pour 100.000 en Lithuanie, 32,3 en Russie, par exemple.

 

Des articles de presse consacrés aux deux séminaires de Tizi-Ouzou, nous avons noté quelques caractéristiques sociales des suicides, qui cernent les profils sociaux des personnes désespérées.

 

Du 1er janvier 2007 au 15 janvier 2012, 889 tentatives de suicide ont été recensées au niveau des services de sante. Le Professeur Ziri a souligné que “les tentatives de suicide concernent plus les femmes, avec un pourcentage de 71,99%. »

 

La tranche d’âge la plus touchée est celle de 16 à 23 ans, avec 49,83% des cas enregistrés.

19,91% des tentatives viennent des étudiants

39,93% sont des chômeurs

Le milieu rural est le plus touché avec 60,17% des tentatives.

69,29% sont des célibataires.

 

 

Synthèse blog, 11 juin 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article