Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Heineken ? Carlsberg ? Budweiser ? Vous n'y êtes pas. La mousse la plus servie en ce bas monde est la Snow Beer, une bière... chinoise, évidemment.

Le journal anglais The Telegraph rapporte que Chinese Snow Beer, une joint-venture entre SABMiller and China Resources Enterprise, est la bière qui a été le plus vendue au cours des trois dernières années. Pas moins de 16,5 milliards de pintes en ont été achetées l'an dernier, deux fois plus que pour Budweiser, qui était pourtant la reine des bières commerciales jusqu'en 2008. Et la tendance ne devrait pas s'inverser de sitôt : les ventes de Snow Beer augmentent de 10 % par an !

Une performance étonnante quand on sait que cette bière s'adresse encore exclusivement au marché local. Tellement local qu'on ne la trouve pas à Hongkong.

« Beaucoup d'étrangers sont surpris quand ils s'arrêtent dans mon bureau,

explique au Telegraph Ari Mervis, directeur de SABMiller en Asie.Ils me demandent : "Mais qu'est-ce que c'est que cette bière ? nous ne l'avons jamais vue nulle part". Je leur réponds que c'est la bière la plus vendue en Chine, devant ses rivales qui sont pourtant présentes ici depuis près de 110 ans, alors que la nôtre n'existe que depuis 15 ans. Mais cette bière s'adresse à un segment très chinois du marché, pas là où vont les étrangers".

Pour la plupart des étrangers, tant en Chine qu'à l'extérieur, la bière chinoise la plus connue est la Tsingtao, d'abord brassée par les Allemands dans le Nord-Est du pays, et aujourd'hui propriété du conglomérat japonais Asahi, d'un entrepreneur chinois et du gouvernement chinois lui-même. Mais Tsingtao n'a vendu que 11 milliards de pintes l'an dernier. Preuve s'il en est qu'en Chine un produit de niche peut avoir plus de succès que ses concurrents les plus réputés et les plus agressifs commercialement.

Big browser.blog, 25 août 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article