Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

L'Académie interarmes de Cherchell forme aussi des militaires originaires de pays africains et arabes

DR-L'Académie interarmes de Cherchell

 

 

 

Travaillant en faveur d'un coup d'Etat prétendument "soft", pour organiser la fameuse "transition de rupture", par le haut bien sûr, le quotidien El Watan, après avoir ouvert ses colonnes à d'anciens officiers supérieurs séditieux, se tourne ce matin directement vers l'institution ANP, sur le mode de la chanson française des sixties: "tu veux ou tu veux pas".

Dans un article signé N.B, titré: "armée et politique, une neutralité sujette à caution". , on peut lire en conclusion:

"Aujourd’hui, alors que l’on parle de succession et de période de transition, ces mêmes anciens militaires proposent une option tout aussi militaire pour mener la période de passage de l’ère Bouteflika à une autre ère. Ils proposent le retour du général Zeroual aux affaires, accréditant par là que la transition ne doit pas sortir du contrôle de l’armée. Ces sorties répétées du nom de Zeroual de la bouche de militaires ne peuvent que jeter le doute sur l’énoncé du communiqué du ministère de la Défense nationale dans sa réponse à Mechati, affirmant que l’armée ne s’impliquera pas dans les affaires politiques."

 

S. A.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article