Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Depuis le début du mouvement de grève, 51 travailleurs ont été licenciés, 19 sont en justice, tandis que 20 autres ont été sommés de quitter les abords de l'usine. Le patron de cette usine, privatisée à l’encan il y a trois ans, est décidé de casser par tous les moyens cette grève à laquelle le Front des forces socialistes et le Parti des travaileurs ont par ailleurs apporté leur soutien.

 

Les grévistes réclament la reprise par l'Etat de la laiterie. Ils accusent le patron de tricherie et de fraude.

 

L’Etat se tait et laisse faire la répression patronale. Le durcissement semble inévitable en l’absence de l’intervention des pouvoir publics qui sont, de toute évidence, partie prenante dans un conflit où l’une des revendications des grévistes concerne le bilan de la privatisation concédée par le gouvernement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article