Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Dans notre article « Les ouvriers d’industrie lèvent la tête », nous avions évoqué le mouvement des ouvriers de l’usine Algal. Ils continuent la lutte. Chabane Bouarissa en rend compte dans Liberté.

 

 

L’usine d’aluminium Algal Plus de M’Sila dans l’impasse

Sixième jour de grève de la faim des ouvriers

 

Les ouvriers de l’usine algéro-jordanienne de transformation d’aluminium de M’Sila, en grève de la faim depuis mercredi dernier devant la maison de la presse de M’Sila, persistent dans leur mouvement.

“À ce jour, toutes nos revendications formulées depuis plus d’un mois sont restées sans suite”, a déclaré l’un des représentants des travailleurs grévistes.
La principale revendication des travailleurs est “la mise en place d’une commission des autorités compétentes pour enquêter sur les circonstances liées à la privatisation de l’usine d’aluminium en 2004”. Selon les grévistes, l’usine avait été cédée pour un montant “dérisoire” ne dépassant pas les “300 millions de dinars”, alors qu’elle valait “réellement plus de deux milliards de dinars”.
La seconde revendication est le départ des investisseurs privés. De leur côté, les travailleurs hospitalisés ont fait part de leur “détermination” à poursuivre leur grève de la faim, en dépit de leur état de santé. Selon une source hospitalière, les grévistes de la faim ont été admis à plusieurs reprises durant la journée d’hier à l’hôpital, mais refusent de se faire soigner.
Notre source a indiqué que les travailleurs admis au service des urgences souffrent d’hypoglycémie et refusent tout traitement jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Cependant, les grévistes ne désespèrent pas et attendent une solution. Pour les responsables de la wilaya, les revendications de ces ouvriers ont été transmises aux responsables concernés.

Chabane Bouarissa. Liberté du 15 juin 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article