Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Une vingtaine de jeunes chômeurs de la commune de l’Ouenza, à 75 km du chef-lieu de wilaya, ont procédé, hier, à la fermeture des différents accès menant à la carrière d’exploitation du minerai de fer, empêchant ainsi toute circulation du matériel roulant.

 

Même les portes du parc ont été fermées par les contestataires. Exprimant leur désarroi face à la situation qu’ils jugent «catastrophique», ces derniers protestaient contre la marginalisation dont ils se disent victimes. «Mon père a sacrifié plus de 30 ans de sa vie dans cette mine ; qui ouvre droit à un poste de travail, moi ou un autre venu d’ailleurs ?», s’interroge un jeune chômeur.

Un syndicaliste contacté par téléphone nous dira : «On essaie de calmer les esprits de ces jeunes dont les doléances seront prises en considération si nous trouvons un compromis avec la direction.»

 
Lakehal samir, 19 décembre 2011. El Watan.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article