Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Par Mokhtaria Bensaâd

 

 

La grève à laquelle ont appelé des travailleurs de la compagnie d'assurance CAAT a été suivie à Oran. Les différentes agences ont gelé leurs activités. Selon un représentant des travailleurs, un arrêt de travail est observé depuis mardi au niveau des agences d'Oran.

 

Aucun service minimum n'est assuré. La même source explique que ce mouvement de grève a été déclenché suite à la décision de la direction générale de réduire la prime d'effort attribuée chaque année. «Cette année, une note a été affichée selon laquelle le taux de cette prime est de 1/12 du salaire avec suppression de la prime d'effort de l'année dernière. Cette décision a été la goutte qui a fait déborder le vase. Les travailleurs ont décidé de faire grève dès l'annonce de cette nouvelle», a déclaré le représentant des travailleurs. Ce dernier a souligné que «les travailleurs n'ont pas eu d'explication sur cette réduction d'autant plus que la compagnie a réalisé des bénéfices et n'a pas de problèmes financiers».

Interrogé si cette grève a été décidée par le syndicat d'entreprise, notre interlocuteur a affirmé que «ce débrayage a été décidé par les travailleurs de façon instantanée. Vu le cumul de problèmes que vit le personnel, l'arrêt de travail a été immédiat sans donner le temps à la section syndicale de suivre la procédure légale pour entamer un mouvement de grève».Pour les travailleurs, ce débrayage se poursuit jusqu'à satisfaction de leurs revendications.

A Constantine et selon des sources au sein de l'Union de wilaya de l'UGTA, aucun mouvement de débrayage n'a été constaté à travers les agences de la CAAT.

 

Le Quotidien d’Oran, 16 août 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article