Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

DR

 

Depuis le transfert, en 2010, des usines de fabrication de bouteilles à gaz, du groupe industriel EMB vers Naftal, la filiale commerciale de Sonatrach, la situation n’a cessé de se dégrader.

 

 

 

On se rappelle la vague populaire de critiques au moment de la forte vague de froid et des pénuries de bouteilles à gaz, l'hiver dernier. Saïd Akretch, le PDG de Naftal, affirmait : “Nos installations fonctionnent 24 heures sur 24. Les moyens sont disponibles mais la demande est énorme».

 

 

 

Sans mentionner que pendant ce temps, à l’usine du Gué de Constantine, la production continuait de chuter, passant en deux ans de 1000 à 600 bouteilles par jour.

 

 

 

 

 

Marasme dans la gestion, salaires et conditions de travail insupportables…, les 260 salariés de cette unité ont décidé de se mobiliser pour arrêter cette descentes aux enfers. «Nous avons alerté sur la situation qui prévaut dans l'entreprise, mais aucune suite n'a été donnée à nos revendications. La situation est encore plus terrible à Mascara et à Batna, où le travail tourne très mal», confient les contestataires au journaliste du Temps d’Algérie. «Nous avons espéré un changement positif, depuis le transfert au groupe Naftal, mais hélas les choses empirent et les travailleurs sont de plus en plus découragés ».

 

 

 

 

 

 Synthèse blog, 18 décembre 2012

 

 

 

 

 

 Synthèse blog, 18 décembre 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article