Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Couchez-vous cachez vous!

 

 

Par El-Guellil, 26 décembre 2013

 

 

Ça y est jabou Khalifa le moumène, celui qui était fi l'Angleterre, terré loin des comptes bancaires qui attendent d'être remboursés, loin des histoires qu'on raconte sur lui. Loin des yeux près du cœur de quelques-uns dont il a fait la fortune. Mais que va dire Khalifa ? tout le monde se le demande. On sait qu'il sait beaucoup de choses. Va-t-il parler ou se taire ? Autre question, comment se fait-il que cela se passe à quelques mois de la présidentielle ? Aucune réponse. Qui a fait Khalifa ce moumène tranquille qui est devenu un tranquille Moumen voyageant en avion personnel, naviguant dans les hautes sphères, brassant des milliards de dollars et subventionnant des activités officielles.

C'est la Justice qui nous le dira. Va-t-il sortir la liste de tous les moumnine dont il était la Qabla ? Mais Moumen est un califat, il a fait ses émules. Ceux qui font dans le "couchez-vous, cachez-vous".

 

Je me rappelle qu'un jour, faisant la chaîne pour l'enregistrement pour un départ sur un des avions de la société concurrente d'Air Algérie, Khalifa air ouaiyze, un bonhomme faisant fi de toute la queuleuleu, s'en va brûlant les étapes directement voir l'hôtesse pour passer le premier. Forte de sa personnalité, elle l'a envoyé balader. "Je vous jure, lui avait-il dit, que vous ne resterez pas à ce poste, je suis député". La jeune fille avec un flegme qui n'avait d'égal que le grade de son père lui a répondu qu'elle était elle-même fille de très haute maqla en fonction. C'est dire que dans le califat était bien entouré et le personnel recruté.

 

Alors que va dire Khalifa ? Quand on sait que koul choufa makhloufa, ça risque de faire mal mais aucun bien aux Algériens.

 

Les uns disent qu'ils ont profité de la maladie du Président pour le ramener et casser tout son clan. Les autres disent que c'est son clan qui a tous les dossiers pour couper tous les appétits de l'opposition. Et nous on dit qu'on s'en moque éperdument.

 

Source: Le Quotidien d'Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article