Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Le 27 janvier 1988 s’était éteint notre camarade Mohamed Téguia, à l’âge de 61 ans. Il a vaillamment résisté à la mort pendant un long coma. J’étais présent à son chevet, parmi quelques camarades , attendant le miracle, aux côtés de sa famille. L’historien Boumediene Lechlech dit de lui : « brillant historien, ancien officier de l’A.L.N et membre de la direction de l’ex. P.A.G.S, il a donné le meilleur exemple dans l’engagement total, par la lutte, le travail, et le sacrifice inouï ».

 

 

Il fit honneur au mouvement national et communiste

 

 

 

Socialgerie, 30 janvier 2013

 

 

Une fois de plus, les travaux de Boumediène LECHLECH replacent dans la perspective historique une figure emblématique du mouvement national et social algérien, telle que celle du regretté Mohammed TEGUIA, combattant intègre, passionné et intelligent de la cause patriotique et de l’idéal communiste, disparu prématurément il y a vingt cinq ans.

Socialgerie et ceux qui ont partagé ses engagements et ses épreuves renouvellent à cette occasion leurs hommages à sa valeureuse famille engagée et à ses proches qui l’ont soutenu dans ses souffrances physiques et morales.

Et appellent à joindre de nouveaux témoignages sur les luttes démocratiques et sociales auxquelles a participé notre camarade, en particulier celles concernat la très dure année 1968, celle de l’affrontement exacerbé entre la violence répressive du régime et la résistance des forces appelant aux solutions politiques, pacifiques et constructives de la crise ouverte après l’idépendance et le 19 juin 1965.

 

 

 

Socialgerie publie un dossier documentaire rassemblé par Boumediene Lechlech pour faire connaître le visage, l’action et les écrits du combattant.

 

Socialgerie.net


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article