Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

samedi 26 novembre 2011

 

Ce document parvenu à socialgerie est une analyse claire, nette et opportune. Sans savoir de qui il émane et quels premiers appuis il a recueilli, sa diffusion ne peut être que bénéfique.

Il est important de casser l’élan des forces suspectes qui cherchent à dédouaner l’interventionnisme et les entreprises de division néocoloniales et impérialistes.

Bien sûr, son impact et sa contribution seront fonction des suites aux actions et initiatives sur les multiples terrains.

                                          Lien : Social Algérie

 

MANIFESTE ALGÉRIEN DE DÉFENSE CONTRE L’IMMIXTION ET L’AGRESSION ÉTRANGÈRES

Depuis plus de dix ans les USA et les pays occidentaux interfèrent dans les affaires des pays du tiers monde lorsqu’ils ne procèdent pas à des agressions, prétextant se sentir concernés pour défendre nos peuples, de chasser des dictatures, de promouvoir les droits de l’homme ou la démocratie.

 

Avec ou sans couverture de l’ONU, l’Empire US, ses préfets occidentaux ou ses relais serviles, ces derniers souvent mus par la terreur, portent le fer et le feu dans les régions des pays du tiers monde qu’ils détruisent et pillent en instaurant le chaos.

 

Au-delà du prétexte d’instaurer la liberté et la démocratie, l’Empire poursuit des objectifs impérialistes de domination et d’asservissement par l’élimination des régimes opposés à son hégémonie ou qui n’obtempèrent pas pleinement à ses diktats.

 

L’Empire a pour objectif de transformer la planète en satrapies soumises à sa loi et gouvernées par des pays vassaux adoubés. À cette fin, il doit isoler certains foyers dotés de capacités réelles pour s’opposer à lui (Chine, Russie) en formant, entre autres moyens, une ceinture verte, musulmane, autour de ces foyers. Les pays les plus faibles non soumis font les premiers frais (Irak, Libye, Afghanistan, Yougoslavie…) alors que ceux qui tentent d’accéder à un niveau supérieur de résistance font l’objet d’un containment forcené avec recours à la subversion (Syrie, Iran).

Dans cette optique, le Conseil de sécurité, les mesures d’embargo et la Cour Pénale internationale ou les cours de justice créées opportunément sont des instruments de répression privilégiés. Le recours à la guerre contre ces nations est loin d’être exclu en cas d’entêtement des pays à soumettre.

Si, de surcroît le pays qui encourt la colère de l’Empire détient des ressources naturelles importantes et, notamment, du pétrole – matière première susceptible de manquer à moyen délai - son sort est réglé.

 

Cette politique d’asservissement par l’Empire sert également ses vassaux, notamment l’Europe - en mal de néocolonialisme - et Israël. Celui-ci trouve son compte dans cette politique par l’élimination des régimes arabes ou musulmans opposés au sionisme et à l’occupation de Palestine. Son objectif est de fragmenter le monde arabo-musulman en micro Etats afin de les rendre inopérants contre sa politique de spoliation de la Palestine.

 

Les pays occidentaux ont une longue histoire de violences dont ils n’arrivent pas à s’affranchir. Ils ont envahi quasiment toutes les régions du monde en recourant souvent jusqu’au génocide (Tasmaniens et Guanches disparus) ou au quasi génocide (Hereros, Caraïbes, Peaux-rouges et autres peuples amérindiens) sans oublier l’esclavage noire par dizaines de millions.

 

Dans cette lancée, nous, Algériens, préoccupés par cette logique d’hégémonie, n’excluons pas une intervention occidentale contre notre pays sous des prétextes quelconques. Nous disons à l’Occident et à l’Empire, en particulier, que nous ne tolérerons pas une immixtion dans les affaires algériennes quelle qu’en soit la forme, subversion ou guerre. Nous récusons également toute décision des institutions internationales manipulées ayant pour objectif d’empiéter sur la souveraineté du peuple. Celui-ci, fût-il dirigé par un régime politique dit « non démocratique » ou « oppresseur » est souverain pour se libérer par lui-même tout comme ses luttes révolutionnaires en attestent le long de sa glorieuse histoire. Ceci n’est pas un blanc-seing donné au régime qui nous gouverne mais une position de principe qui veut que tout changement politique en Algérie doit être le fait des seuls Algériens.

 

Nous faisons donc appel, dès maintenant, à toutes les Algériennes, à tous les Algériens pour se mobiliser, s’organiser librement en Algérie et de par le monde en vue de prévenir et de dénoncer toute velléité étrangère susceptible d’entraîner une intervention ou une immixtion devant porter atteinte à notre souveraineté, à notre dignité et à la paix sociale et politique.

Premiers signataires :

Appel diffusé par le “Réseau des démocrates”

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

safiya 28/11/2011 04:52

"ceinture verte" a impulsé chez moi cette réflexion, et si justement par cette instauration de ceinture verte qui d'ailleurs se met en place, il n'y a qu'à voir comment les islamistes gagnent les
élections aisément, comme en Tunisie et au Maroc pour les législatives, donc je disais, si donc par cette instauration les étatsuniens et leurs compères se préparent, comme ils l'ont fait en
Afghanistan, à utiliser les musulmans contre les Russes (comme par le passé) et contre les Chinois sous le prétexte fallacieux qu'ils sont anti-musulmans (la Tchéchénie pour les premiers et les
Ouighours, ils me sembent, j'ai oublié le nom de cette province chinoise musulmane), je divague peut-être mais rien ne m'étonne du machiavélisme de l'oncle Sam...