Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Sissi, Kammel guémilak!

 

 

Dans une interview au journal koweïtien Al-Seyassah, le général Al-Sissi a laissé entendre qu'il pourrait être candidat aux prochaines présidentielles. Une campagne inti­tulée "Kammel Guémilak" a été lancée officiellement en septembre dernier et vise à recueillir 30 millions de signatures en faveur d’une candidature d’Al-Sissi.

 

 

Grève à Gabès pour "le droit au développement"

 

Forte participation à la grève générale pour le droit au développement, mercredi dans le gouvernorat de Gabès. 70 000 personne ont participé à la marche. Une réunion tenue jeudi au siège de l’Union régionale du Travail, avec la participation de  des unions patronales, d'avocats  ainsi que la ligue des droits de l’Homme.  M.Sallemi, le secrétaire général de l’union régionale syndicale de Gabès a salué à cette occasion la mobilisation des habitants de la région pour le droit au développement, et notamment la  création d’une faculté de médecine. A partir du samedi prochain sera organisée « la semaine de la dignité et du défi » avec installation de tentes devant le siège du gouvernorat.

 

 

Marrakech va-t-elle remiser sur le  tourisme de luxe?

 

Après deux ans de stagnation, suite à l’attentat du café Argana à Marrakech, l’activité a en effet repris des couleurs. En 2013, les nuitées et les arrivées remontent en flèche, mais curieusement les recettes baissent à mesure que les indicateurs passent au vert. Les sept premiers mois de l’année accusent un repli de 3,6% par rapport à la même période en 2012 qui, rappelons-le, n’a pas été particulièrement éblouissante. De quoi fâcher Lahcen Haddad, qui explique cette baisse essentiellement par la crise qui frappe de plein fouet nos principaux marchés émetteurs, notamment la France, l’Espagne et l’Italie. “Nous sommes en train de revoir nos offres de sorte à ce que l’on puisse esquiver l’effet de la crise”, déclare-t-il. Par revoir les offres, comprenez cibler une clientèle aisée et miser sur le luxe, c’est-à-dire le tourisme balnéaire. Une drôle d’idée quand on voit ce que ça a donné jusque-là…(Lire la suite)

 

 

 

Le "Marché" des frontières saoudiennes

 

"Le marché saoudien, représente actuellement, selon le Homeland Security Research, le plus gros marché frontalier, pour un montant allant au-delà des 20 milliards de dollars sur les dix prochaines années, et qui pourrait doubler d’ici 2015 en raison de l’effet des révoltes arabes sur la « perception d’insécurité » des dirigeants saoudiens.

Pour preuve, le Saudi Guard Development Program qui inclut la réalisation par EADS, le long de la frontière saoudienne, de près de 5 000 kilomètres de système électronique et de détection (avec 225 stations radars reliées à un centre de commandement, 400 postes frontières et baraquements, la formation de 20 000 gardes frontaliers, la fourniture de 20 avions et hélicoptères et de drones, ainsi que le système de communication ACROPOLE développé pour la police française), tandis que le long de la frontière avec l’Irak, s’élève une barrière de 2,5 mètres de haut, décomposée en trois sections (la première est faite de barbelés, la deuxième d’équipements de détection et la troisième relie le tout aux centres de commandement).

Preuve en est également la relance, en avril 2013 et dans la foulée de la destitution du président yéménite, de la construction d’une barrière entre le Yémen et l’Arabie saoudite, longue de 1 800 kilomètres, amorcée en 2003 et interrompue en 2004. Et, pour ne citer que le deuxième marché en importance après le marché saoudien, le Homeland Security a ouvert une série d’appel d’offres qui dépasse le milliard de dollars au cours des douze derniers mois, et ce simplement pour permettre une surveillance constante de la frontière américaine".

Extrait de l'étude d' Elisabeth Vallet paru le 29 novembre 2013: "Des murs d’argent. Et la frontière devint un marché prospère et militarisé...".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article