Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

L’action de protestation du Conseil des Lycées d’Alger ( CLA) a réussi «à paralyser 90 % des établissements de l’enseignement secondaire », en ce lundi 16 avril, une date qui coïncide avec la journée du Savoir choisie «symboliquement » par les protestataires pour marquer leur action.

 

«350 établissements du secondaire», tel est le nombre de lycées touchés par la grève à travers le territoire national, selon les initiateurs de ce mouvement. Contacté par téléphone, un coordinateur au sein du CLA a déploré le devenir de l’école algérienne. "Ce n’est plus un endroit du savoir. 3 à 5 violences sont commises dans les milieux scolaires par jour dans notre pays », argumente notre interlocuteur.

 

D’autant plus que «les conditions ne sont pas réunies pour l’enseignant pour bien exercer son métier». Au menu des revendications du CLA : l’aspect pédagogique mais aussi l’aspect professionnel, le statut particulier des travailleurs de l’éducation. Les négociations avec la tutelle pour son amendement ont échoué.

 

Notre interlocuteur n’écarte pas «la radicalisation du mouvement ». Mais, selon lui cela dépendra des décisions du Conseil National qui se tiendra très prochainement.

 

Hamida Mechaï, 16 avril 2012. El Watan

Commenter cet article