Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les habitants de la commune d’El-Maârif, à 45 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de M’sila, ont fermé la RN 45, reliant Boussaâda au chef-lieu de la wilaya, à la hauteur du pont de Banyou, bloquant ainsi le passage du cortège du wali qui revenait des festivités du 5 Juillet à Boussaâda. Ils protestent contre l’arrestation de jeunes de Banyou au cours des heurts violents qui ont suivi la publication de la liste d’attributaires des logements sociaux, neuf des jeunes arrêtés ayant ensuite été placés en mandat de dépôt par le juge de M’sila.

 

A El Kala la situation reste très tendue, après la mise en garde à vue de 15 émeutiers, et dans l’attente de la décision du procureur d'éventuels mandats de dépôt. La ville est quadrillée par les services de sécurité. Après l’affichage de la liste, on se rappelle que la colère s’était focalisée contre l’APC la daïra dont les sièges ont été saccagés puis incendiés.

A Ain Smara,  c'est le dialogue qui semble prévaloir près de Constantine, après les manifestations, les protestataires attendent le 11 juillet, date de la publication des résultats de la commission de wilaya chargée d’étudier les recours des protestataires.

A Sidi Aissa, dans la wilaya de M’sila,  suite à l’affichage de la liste des bénéficiaires de 256 logements et des manifestations (émaillées d’une blessure du chef de daïra qui tentait de calmer la situation), qui ont suivi,  les responsables de la daïra invitent les protestataires à déposer des recours pour dénoncer les attributions irrégulières.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article