Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les libertés syndicales étaient au centre de la réunion des responsables de sections syndicales de la zone industrielle de Rouiba organisée par l’Union locale de l’UGTA.

 

Mokdad Messaoudi, secrétaire général de l’union locale affirme : «La loi 90-14, qui consacre le droit syndical, est violée tous les jours à travers les centaines de sanctions, de licenciement de cadres et les poursuites judiciaires à l’encontre des cadres syndicaux. Nos problèmes ne sont pas uniquement avec les entreprises publiques, mais également avec le secteur privé, dont beaucoup de boites refusent à leurs salariés de créer une section syndicale. »

 

Ainsi, selon les propos rapporté dans El Watan, 37 travailleurs de la société privé Decorex de Rouiba ont été licenciés en plus des membres de la section syndicale, sans aucun document officiel et chassés de l’entreprise. Tous doivent comparaître le 27 décembre devant le tribunal pour grève illégale.

 

Mokdad Messaoudi annonce : « Un rassemblement des cadres syndicaux et d’une partie des travailleurs de la zone industrielle aura lieu lundi prochain, à la veille du procès de nos 27 camarades, au niveau de la centrale, à Alger. De là, nous marcherons jusqu’aux ministères du Travail et de l’Industrie pour les interpeller sur la situation. Nous voulons la cessation immédiate de toutes les sanctions, l’annulation de tous les licenciements et le respect des libertés syndicales ».

 

Synthèse blog, 20 décembre 2011

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article