Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Sous-Commandant Marcos : « Nous ne sommes jamais partis ! »

 

Le 21 décembre dernier, à l’aube, des dizaines de milliers de zapatistes ont occupé pacifiquement cinq villes du sud-est du Chiapas (Mexique) pour lancer un « message de lutte et de résistance contre le coup d’État médiatique » qui a porté au pouvoir, à Mexico, à l’occasion de l’élection de juillet 2012, le nouveau président Enrique Peña Nieto, du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) qui a pris ses fonctions le 1er décembre dernier.

 

Dans ce message, signé du Sous-Commandant Marcos et rédigé dans son style inimitable, celui-ci réplique à ceux qui l’avaient accusé, il y a six ans, lors de la précédente élection présidentielle, d’avoir fait battre le candidat de gauche Andrés Manuel López Obrador, du Parti de la révolution démocratique (PRD).

 

Marcos y décrit également les progrès de tous ordres, et notamment en matière de santé et d’éducation, dans les villages et territoires contrôlés par l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN). Il annonce aussi la reprise de contact avec tous les amis des zapatistes et en particulier avec tous les mouvements d’ « indignés » qui ont proliféré ces deux dernières années à travers le monde. Dans un but précis : construire une « alternative non institutionnelle de gauche ».

 

 

4 janvier 2012-Texte intégral en espagnol du message : Mémoire des luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article